Nouvelle aventure scolaire!

avril 11, 2010

Une cliente satisfaite

Filed under: École à la maison,Enseignement à distance,TIC — jsabourin13 @ 3:58

Dans un article précédent, j’ai mentionné, parmi d’autres, un service internet dédié aux mathématiques. À ce moment-là, mon expérience était quand même assez limitée et ma fille ne se l’était pas encore approprié suffisamment pour que je puisse en faire une analyse plus poussée.

Après deux mois d’utilisation, je peux dire que je ne suis pas déçue d’avoir investi les quelque soixante dollars d’abonnement annuel. En plus d’être adapté à notre programme d’enseignement, le site contient plusieurs outils merveilleusement adaptés aux apprentissages par ordinateur, et ce,même à distance.

Je vous en donne un exemple pour que vous puissiez en juger par vous-même.

Voici d’abord ce qui vous accueille une fois vos coordonnées entrées:

On choisit la bonne année,(ici 3e cycle du primaire) ainsi que la matière voulue.

Cette semaine, nous avons travaillé les opérations sur les fractions. Une fois le choix fait, nous arrivons dans une section qui donne le choix entre l’exploration, la pratique ou la révision.

Comme nous en sommes au tout début, nous y allons pour l’exploration.

Ici se présente à nous un outil qui permet de travailler sur l’addition de fractions. On peut y entrer nos propres chiffres ou encore profiter de la fonction automatique avec ses deux niveaux de difficulté. L’accompagnement se fait étape par étape tout en offrant des indices ou des explications si nécessaire. Quelques outils comme les calculatrices et un index des termes mathématiques sont disponibles en tout temps.

Il était fascinant de pouvoir suivre en direct l’acquisition d’un savoir nouveau comme ce fut le cas grâce à ce système. Je voyais immédiatement ce qui accrochait et j’ai pu accompagner ma fille avec de petits conseils pour ensuite la voir reprendre le contrôle de ses apprentissages. J’essayais d’imaginer faire la même chose pour une classe par l’entremise d’un programme comme iTALC. Je ne sais pas si la chose est réaliste, mais au moins la possibilité existe. De plus, les progrès sont enregistrés dans un porte-folio.

En bref, il s’agit d’un service d’origine québécoise de grande qualité qui nous vient directement de la passion d’enseigner d’un certain Claude Laverdure. Bravo à toute l’équipe!

Publicités

mars 24, 2010

Présence virtuelle

Filed under: Enseignement à distance — jsabourin13 @ 4:37

Nous en sommes maintenant à notre troisième journée d’école à distance et j’ai l’impression que nous sommes parvenues à un arrangement plutôt convenable.

Voici donc un petit résumé de la journée, qui a été consacrée à une petite évaluation des notions vues dernièrement:

  1. Sélection de quelques pages d’un cahier d’exercices que j’ai à la maison.
  2. Numérisation des pages et envoi du fichier à l’adresse de papa Richard.
  3. Réception et impression par celui-ci pour les remettre à Marianne.
  4. On se téléphone pour ensuite se brancher par Skype.
  5. Ouverture du programme TeamViewer et confirmation du nouveau mot de passe.
  6. Marianne s’installe pour commencer les exercices. Ce matin, ce sont les mathématiques seront testées.
  7. Pendant ce temps, ayant le contrôle sur l’ordinateur là-bas, je cherche l’imprimante tout-en-un et la prépare pour effectuer des numérisations.
  8. Dès que ma fille a complété une des pages, je lui demande de l’installer sur la vitre du numériseur et j’en fais un « scan » en tant qu’image.
  9. Une fois la page numérisée, j’ouvre celle-ci dans MS Paint et y fait les corrections grâce à l’outil pinceau.  J’ajoute également quelques remarques avec l’outil écriture.
  10. Lorsque j’ai terminé, Marianne vient s’assoir devant l’écran et nous regardons ensemble les résultats de la correction.
  11. Si la situation l’exige, certains exercices sont retravaillés et le tout est suivi d’une nouvelle numérisation.
  12. Nous procédons de la même manière pour chaque page du travail de mathématique.
  13. Après la pause-diner, c’est au tour du questionnaire sur le français de se faire transférer d’ici à là-bas, mais cette fois-ci c’est moi qui m’occupe du transfert de fichier et de l’impression.
  14. Nous reprenons notre petit manège avec le numériseur jusqu’à ce que tout soit complété, corrigé et vérifié.
  15. Les pages numérisées sont sauvegardéres et seront éventuellement versées au eportefolio de Marianne.

Après cette journée, bien remplie, Marianne peut, maintenant, aller rejoindre ses amies qui viennent également de terminer leurs cours. Amuses-toi bien ma chouette 😉

mars 23, 2010

Le français à distance

Filed under: Enseignement à distance,TIC — jsabourin13 @ 2:10

Aujourd’hui, c’est au tour de la matière-reine des écoles québécoises d’être l’objet de mon attention. De plus, certaines circonstances ont fait en sorte que ma fille ne soit pas avec moi à la maison comme c’est le cas habituellement en début de semaine. Nous avons dû improviser un peu pour parvenir à travailler une des dictées prévues au programme.

Pour la communication, nous avons utilisé le bien connu Skype doublé du logiciel de contrôle à distance TeamViewer. Le matériel pédagogique, que j’ai justement choisi en fonction d’une utilisation à distance périodique, est un produit de la maison d’édition E.R.P.I.  Il s’agit ici du cahier « 40 dictées pour réussir en français ». Celui-ci est assorti d’un compagnon web qui donne accès à une version sonore de chacune des dictées. Votre enfant peut donc faire une première écoute de la dictée, plus rapide sans écrire, et une deuxième, à un rythme mieux adaptée pour l’écriture. Il est possible de réécouter la dictée autant de fois que nécessaire.

La façon de gérer la bonne marche de l’opération va dépendre de l’âge, du contexte matériel et de l’habileté de l’enfant en matière informatique. Dans mon cas, j’ai préféré prendre les commandes pour la majorité de la session, surtout qu’il s’agissait de notre première tentative. Mais donner quelques consignes et être disponible pour dépanner en cas de besoin seulement peut suffire aussi.

Pour la correction de la dictée, plusieurs solutions sont également  envisageables. Nous avions la chance d’avoir un adulte sur place avec elle, mais une simple numérisation aurait pu aussi se faire. La prochaine fois, je pense aussi utiliser un traitement de texte pour voir comment ma fille se débrouille au clavier.

En attendant, voici quelques suggestions d’applications iPhone /iPod Touch pour pratiquer ou avoir sous la main quelques références, en français, bien entendu, et toutes gratuites:

Et pour se divertir tout en favorisant l’apprentissage du vocabulaire:

mars 16, 2010

Début de mon expérience avec PERLE/ePEARL

Filed under: École à la maison,Enseignement à distance,TIC — jsabourin13 @ 8:01

Le fait de faire l’école à la maison ne nous dispense pas de la tâche d’évaluation de l’élève. Il est d’ailleurs important de s’assurer d’avoir une place pour faire passer les épreuves uniques du MELS à son école de quartier à votre enfant. Elles sont obligatoires pour que celui-ci puisse poursuivre sa scolarité et être classé selon ses acquis.

Pour le reste de l’évaluation il faut trouver un moyen pratique de suivre l’évolution des apprentissages et d’en garder des preuves facilement retraçables. Comme mon but n’est pas d’expliquer en détail les subtilités de l’évaluation pédagogique, je vais plutôt me contenter de proposer un outil pour y arriver sans trop de tracas.

Celui que j’ai choisi est le fruit d’un travail de recherche d’une équipe universitaire qui continue, encore aujourd’hui, à oeuvrer sur ce projet d’envergure provincial. Il s’agit d’un logiciel de porte-folio électronique, en ligne et gratuit, qui s’ajuste aux besoins selon l’âge de l’apprenant.

Il est fort possible que votre commission scolaire possède déjà le service, disponible d’abord pour les enseignants, mais accessible à tous. Si c’est le cas, il vous suffit d’en faire la demande au département des technologies de l’information et des communications (TIC). Votre enfant pourra alors y déposer ses travaux, dossiers, fichiers divers… Et de votre côté, vous pourrez y avoir accès pour y ajouter des commentaires au besoin.

Si vous êtes comme moi, c’est-à-dire à l’aise en informatique et appréciant avoir le contrôle sur vos outils de travail, il est aussi possible d’installer le logiciel sur un ordinateur qui fera également office de serveur.

La personne ressource à contacter est Mme Catherine Lebel à l’adresse courriel suivante :

clebel@education.concordia.ca

Une documentation est disponible pour vous accompagner dans votre démarche et il est aussi possible de consulter un site démo pour s’en faire une idée générale.

mars 14, 2010

Retour sur certains outils de travail à distance

Filed under: Enseignement à distance — jsabourin13 @ 3:41

Comme mentionnée précédemment, j’ai vite compris que nous devions trouver des moyens plus efficaces que le téléphone pour travailler ensemble, ma fille et moi, lorsqu’elle se trouve chez son père. J’ai également testé quelques trucs pour le travail autonome.

J’en suis encore au stade essais/erreurs, mais je vous fais part de mes premières observations :

J’ai déjà tenté l’expérience avec quelques-unes de mes classes de secondaire 4 et j’ai du me rendre à l’évidence que les adolescents ne sont pas du genre « TWIT », mais plutôt beaucoup plus Facebook. C’est probablement la simplicité de l’outil, qui est dépourvue de gadgets déjà prêts à l’emploi*, ou encore le fait de devoir monter soi-même son réseau avec un effort de recherche active. Quoi qu’il en soit, après plus de deux ans d’expériences personnelles, j’ai décidé d’en faire l’essai avec ma fille. Eh oui, je sais qu’elle n’a pas l’âge minimum nécessaire selon la notice du site, mais, entre vous et moi, quand il s’agit d’une expérience pédagogique avec supervision et qu’on a conscience des risques de dérapage, c’est probablement un « délit » pardonnable.

Pour le moment, je me suis contentée de lui faire monter sa liste de personnes à suivre avec en tête l’espérance de lui faire pratiquer la lecture de l’anglais. Comme c’est une admiratrice de la série Charmed, je n’ai pas eu de difficulté à la convaincre d’autant plus qu’Alyssa Milano est une des personnalités connues les plus habiles dans l’art du « Twit », surtout qu’elle est une amie personnelle d’un des fondateurs. Je peux dire que son intérêt est là et qu’elle s’est approprié assez vite l’outil, mais ce n’est pas encore un réflexe quotidien comme c’est mon cas. De ce fait, je ne peux pas encore m’en servir pour lui transmettre des messages d’intérêt pédagogique, mais je compte bien la relancer sous peu à ce sujet…

Si cet outil est un des préférés des adolescents que je côtoie, ce n’est certainement pas un des miens. J’ai un compte depuis plus de 3 ans, un bon nombre d’amis sur ma liste, mais je n’ai jamais pu supporter les publicités et gadgets agressants. Aussi je n’y fais pas de visites très souvent donc c’est un outil surtout utile pour prendre des nouvelles des gens que je n’aurais pas le temps de voir autrement. Ma fille et son père en sont des utilisateurs plus assidus, surtout pour le côté ludique. Le potentiel pédagogique est là, mais les excès du modèle d’affaires choisi en font un choix moins intéressant à mon avis.

C’est sûrement l’outil préféré des grands-parents. Le « vidéophone » annoncé par la science-fiction des années 70 permettant d’interagir en direct avec nos proches peu importe leur localisation. Une autre belle réussite en terme de médias sociaux et un des plus grands potentiels pour le mode synchrone en éducation à distance. Mon seul bémol pour l’instant est par rapport à l’installation matérielle pour une expérience optimale. Que ce soit l’ordinateur qui ne date pas de plus de 5 ans, les caméras web et microphones d’assez bonne qualité, et surtout, une connexion fiable disponible en tout temps. Les obstacles sont nombreux et parfois aussi incontournables que les administrateurs réseau bornés… (Résumé de l’expérience avec ma fille à venir)

Si je devais décerner une mention « Découverte de l’année », mon choix irait sans hésiter à Teamviewer. Outil d’accès à distance et de partage de bureau gratuit pour un usage privé et non-commercial, il est simple d’utilisation, convivial autant pour le novice que pour l’habitué. C’est tout simplement un charme surtout si vous êtes la personne ressource en informatique de votre entourage. Son usage est surtout axé pour le dépannage à distance en informatique, mais rien n’empêche son utilisation en éducation. C’est d’ailleurs un des outils que j’ai en tête pour mieux épauler ma fille.

*Je suis au courant pour tout ce qui existe comme additions à Twitter, mais il faut soi-même les chercher et les installer la majorité du temps.

mars 13, 2010

Découvertes innatendues

Filed under: École à la maison,Enseignement à distance,TIC — jsabourin13 @ 8:59

Déjà cinq semaines de cours complétés avec Marianne… Il y a eu des hauts et des bas, des découragements momentanés, de grandes satisfactions aussi.

Si pendant les semaines à venir je veux parvenir à donner un aperçu tout en douceur, je dois d’abord faire le tour des premières.

Pour commencer, parlons horaire… Un concept pourtant simple quand celui-ci nous est imposé. Mais quand vous avez la chance d’en choisir un vous-même, on se dit que tout est possible. C’est l’euphorie, pour ne pas dire l’exaltation de la liberté, qui nous emporte un peu trop.   On voudrait tout faire à la fois. Et c’est là qu’on se rend compte que rien n’est si simple finalement. Nous en sommes encore aux ajustements, car aucune formule n’a encore donné cet équilibre entre l’impression du travail accompli et celle propre à la procrastination. Un seul constat ressort clairement de notre courte expérience : le matin est plus propice aux travaux qui demandent de l’attention.

Ensuite comment composer avec une garde partagée qui respecte l’équité de temps entre deux demeures parentales?  Heureusement que les nouvelles technologies sont de plus en plus sophistiquées et disponibles et surtout qu’il s’agit d’un intérêt personnel.  Dans l’état actuel des choses, il serait difficile de trouver une solution toute prête et éprouvée.  Il existe effectivement de nombreux outils et je compte bien en faire un inventaire avec évaluation ici même.  Je profite d’ailleurs de ces lignes pour garder en mémoire ceux qui me viennent à l’esprit:

Twitter

Facebook

Skype

Teamviewer

Moodle

Perle (epearl)

Je reviens sous peu pour en faire le tour plus en détails.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.